Jvt 71 Max DEHNING 19ans 90.20m Dernier modèle 90m made in Germany

Il y a de quoi décourager tout ceux qui s’échinent comme des damnés à gagner quelques dizaines de centimètres par ci par là avec comme rêve de franchir un jour , presque à l’ancienneté, la symbolique ligne des 80m . Nous on voudrait bien déjà qu’un Français commence déjà par battre le très vieux record de France de Pascal LEFEVRE (82.56m -1989) qui va vers ses 35 ans cette année (Pas Pascal , son record !) . Et puis on rêve aussi d’un jet qui s’échapperait comme ça à 85m sur un claquement de bras !  Chez les Allemands , ben , on se pose moins de questions vu que , depuis longtemps déjà, on joue 10m plus loin et que quand on a un moment de creux en dessous des 90m à cause des blessures , tout de suite il y a un petit nouveau qui arrive et qui se met à casser tous les pronostics . Le beau joli nouveau est arrivé  : Max DEHNING , à seulement 19 ans , a fait même mieux que ses prédécesseurs , passer directement de 79 à 90.20m sans même daigner passer par la case 80m ! Du jamais vu et de quoi se poser des questions . Bon , question de voir , on verra si ce jeune prodige va confirmer dans les mois qui viennent avant Paris 2024 où la sélection pour les 3 places Allemandes risque d’être chaude . Et pour les questions , les documents ci dessous montrent que justement il y en a qui ne s’en posent pas : on rentre dedans et BOUM advienne que pourra !  Bien sûr , il faut avoir les moyens et tenir sur le long terme , mais ça c’est une autre histoire . Les questions , pourtant , il n’en manque pas,  comme on pourra le voir dans les document de ce chapitre.

Documents disponibles  (En cours) -1-PDF Analyse commentée jet à 90.20m  -2-Video originale U tube côté droit   -2-Video U tube 90.20m côté gauche  -3- Portrait vidéo Max DEHNING

Dsq 60 Tom REUX Post NZL 61.46m Champion hivernal et record perso

 

C’est toujours bon de battre son record personnel . Cela peut représenter un aboutissement …ou un nouveau départ. Dans le cas de Tom , il est bien évident que l’on souhaite la 2ème éventualité. Et en fait on a de bonnes raisons d’y croire vu que le jet de Salon de Provence n’était pas parfait d’après ses nouveaux standards techniques . En plus, les conditions atmosphériques étaient loin d’être parfaites aussi. Il y a donc encore du travail à faire pour avancer sur la route des 65m qui pourrait entrouvrir la porte d’une qualification Olympique . Cela peut aussi rassurer et conforter ceux qui le soutiennent et le sponsorisent et en décider d’autres à le faire .  Avec aussi l’émulation qui peut jouer  avec les 2 autres lanceurs Français Lolasson DJOUHAN et Jordan GUEHASEIM , qui ont aussi de légitimes ambitions et des arguments à faire valoir , on a là les ingrédients pour quelques autres bonnes surprises.

Documents disponibles : -1-PDF  10 pages Analyse technique du jet à 61.46m + comparatif technique 2024 contre 2023   -2-Video originale 61.46m Salon de Provence (Courtesy R.Quérard)

Dsq 59 Tom REUX New Zealand experience 3 : COACHING !

C’est le 3e volet de la suite concernant le champion de France du disque Tom REUX lors de son stage d’un mois pour s’entraîner et concourir en Nelle Zélande en janvier février …et essayer de se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques de Paris 2024 . Ce chapitre rassemble des documents concernant tout le travail technique accompli pendant cette période où l’on a essayé d’identifier les points où il pouvait y avoir amélioration.  Les vidéos sont du travail de coaching pratique avec mise en évidence des fautes et proposition d’exercices de correction . Un travail journalier très sérieux où l’on a pu constater des progrès mais qui devra être poursuivi par Tom avec son entraîneur Régis QUERARD pour être renforcé et concrétisé dans la perspective des prochaines compétitions en Europe.  Pas facile et pas gagné d’avance mais dans cette expérience , tout le monde a fait du mieux qu’il pouvait et d’une manière très positive. Affaire à suivre !

Documents disponibles : 1-Video Tom REUX lancers de barre   2-Video 11 minutes exercices et coaching de Tom REUX à Auckland   3- Video séance de musculation entretien et pré compétition

Dsq 58 Tom REUX New Zealand experience 2 : TOM contre TOM !

A ce niveau de performance et dans un cours laps de temps, il n’est pas question d’opérer des changements spectaculaires sur un athlète mature dans la mesure où des habitudes et des sensations qui sont bien ancrées depuis des années  ne peuvent pas changer du jour au lendemain . Tout changement , même minime , procure d’abord une sensation d’inconfort et une période de régression.

De plus  , quand on change un point technique particulier , cela se répercute aussi sur l’ensemble de la construction technique et on peut être amené à changer plus de choses qu’on ne pensait au 1er abord.

En ce qui concerne Tom REUX et en parfait accord avec son entraîneur de toujours , Régis QUERARD , nous avons essayé de casser ce qui était devenu une routine et une zone de confort résultant en une relative stagnation de ses résultats .

Après une identification des points et des phases techniques qui pouvaient être améliorés sans créer trop de perturbations, il a fallu faire tout un travail de ”reconstruction” non seulement de ses postures mais aussi de ses sensations et de l’image interne qu’il se faisait du lancer .

(à suivre !)

Documents disponibles (en cours) : 1-PDF 6 pages analyse technique un jet d’entraînement avec barre   2-PDF 8 Pages ”TOM contre TOM”  comparaison technique 17 janvier / 9 février  -3-Video associée

Jvt 70 Sola Power 2024 (NZL) Felise VAHAI SOSAIA 75.24m de bon augure

Felise VAHAI SOSAIA , après ses 82.04m de février 2023 , a connu une année difficile suite à un problème au pied qu’il a fallu finalement opérer , ce qui a nécessité une réadaptation assez longue , puis il n’a rien trouvé de mieux que de se fouler l’autre pied . Tout cela a pris du temps qui n’a heureusement pas été perdu car consacré à une préparation physique orientée (sous la direction experte de son coach Eric REUILLARD) , bien sûr , sur une chance de qualification olympique qui n’exige rien de moins que de battre le record de France …et encore sera-ce suffisant avec l’escalade des performances habituelle e année olympique et les aléas du système stupide de la qualification au ranking, Après un premier meeting à Wanganui remporté avec 74.73m , Felice en a remis une couche lors du meeting Sola Power le 3 février avec 75.24m . Les documents vidéo pris lors de ce meeting montrent qu’il en est encore au stade des réglages mais que ses javelots ne demandent qu’à partir vite et loin . La suite aura lieu prochainement avec encore un petit séjour en NZL en mars avant que la saison Européenne démarre pour de bon .

Documents disponibles:  1-Video comparaison Felise VAHAI SOSAIA – Donny TUIMASEVE – Ben LANGTON BURNELL  -2-Jets de compétition VAHAI SOSAIA   3-Jets de compétition Donny TUIMASEVE  4- Jets de compétition Ben LANGTON BURNELL  -5-Jet de Sae TAKEMOTO   6-Jet de Caleb SOLA

v

Dsq 57 Tom REUX NZL experience I : Comparaison Tom REUX – Connor BELL

Deux lanceurs assez proches physiquement mais très différents techniquement dont la comparaison peut susciter des observations intéressantes pour expliquer la différence de plus de 5m des records personnels (61.18m contre 66.23m) alors que dans les tests ”classiques” de ”force” , le lanceur français est souvent supérieur à son rival Néo Zélandais !

Tom REUX , (Entraîné par Régis QUERARD ) se trouve justement , dans le cadre de sa préparation en vue de se qualifier pour les JO de Paris 2024 , en stage longue durée en Nelle Zélande sous la responsabilité provisoire de Didier POPPE qui fut aussi l’entraîneur formateur de Connor BELL , en son temps meilleur mondial cadet et junior et maintenant finaliste des derniers championnats de monde seniors . Les 2 athlètes s’entendent bien , ce qui permet des échanges intéressants. Lors du meeting Potts classic de Hastings (NZL) Connor l’a largement emporté avec 64,78m contre 58,72m à Tom , fraîchement débarqué. Des performances qui devraient être améliorées par l’un et l’autre dans un avenir assez proche.

Documents disponibles  : 1-PDF 8 pages comparaison technique BELL / REUX avec commentaires  et mise en évidences des points clef  2-Video Tom REUX compétition Hastings 3-Video Connor BELL compétition Hastings .-4- Vidéo en simultané avec timing

Div 24 Psychosociologie pour rire des lancers Chapitre 3 Ne se reproduit pas en captivité

Dans ce 3e chapitre de notre psychosociologie des lancers , (Il y en a déjà une dizaine en préparation) , nous avons revu et actualisé un document paru dans le bulletin TRAJECTOIRE 81 de mars 1991 .Il y a plus de 30 ans !!!, certes , mais bien évidemment le triste sort des lanceurs est plus que jamais d’actualité. Incompris par les uns , méprisés par les autres , évincés des compétitions , ignorés par les médias , réduits à la portion congrue pour les primes , condamnés aux ”cagnottes” pour se préparer , rejetés des terrains d’honneur , soupçonnés de toutes les tricheries , réduits au rôle de figurants , menacés d’extinction …. Rien n’a changé , si ce n’est en pire , comme peuvent en témoigner les derniers passionnés qui tant bien que mal perpétuent les traditions et surtout le fait que l’être humain est le seul animal (avec son proche cousin le singe) assez intelligent pour lancer.  Certes, lancer un poids, un marteau , un javelot ou un disque est devenu complètement anachronique dans une société où on ne lance plus rien à part des insultes ou des bombes , mais si on fait toujours référence aux philosophes , aux artistes et aux inventeurs qui ont fait notre histoire depuis la plus ancienne antiquité , la moindre des choses est de perpétuer l’existence de ”l’HOMO ejectus vulgaris”  par rapport à ”l’HOMO presse boutonus debilis” !

Document disponible : 1-PDF illustré 11 pages

 

Dsq 56 Tom REUX 2024 + Comparaison Tom REUX / Mykolas ALEKNA + Tom REUX 61.18m RP

Quelle est la différence entre un TRES BON lanceur de disque et un TRES TRES BON lanceur de disque ? La 1ère réponse qui vient à l’esprit c’est : ”Ben y en a un qu’est plus fort que l’autre !”. C’est fort possible effectivement, mais ce n’est pas toujours vrai car on voit beaucoup de lanceurs qui rivalisent avec les meilleurs dans les salles de musculation et passent leur temps à s’admirer faire des squats ou des ”couchés” pour se retrouver largement surclassés quand il s’agit d’expédier le plus loin possible des engins qui , somme toute , sont relativement légers, comparés aux tonnages enfilés sur les barres !

Une autre réponse (Meilleure ?) serait de dire : ”Ben oui , mais il y en a un qui utilise mieux sa force que l’autre et qui , non seulement , en tire plus de vitesse , mais encore réussit mieux à transmettre cette vitesse à l’engin qu’il se propose de lancer ”.

Et voilà tout le problème de la relation entre la préparation physique et l’utilisation des acquis de cette préparation , non seulement dans le cadre de LA FORCE UTILE mais aussi de l’UTILISATION que l’on est capable de faire ”techniquement” de cette force .

Dans les documents de ce chapitre , à partir de l’analyse d’un jet d’entraînement récent du Champion de France , Tom REUX (Gracieusement fourni par son coach Regis QUERARD , par ailleurs membre du site) , qui décrypte la technique déjà très élaborée de cet athlète , nous avons extrapolé sur une comparaison avec l’un des tout meilleurs lanceurs actuels ,Mykolas ALEKNA , qui lance 10m plus loin sans être pour cela vraiment plus ”fort” (au sens haltérophilique du terme) . On voit facilement combien les accélérations sont gérées différemment , combien le retard du bras et les mises sous tension sont plus importants etc….

Finalement une bonne nouvelle pour Tom REUX qui a là un ”gisement” du progression important dont son coach est parfaitement conscient.

Documents disponibles : 1-PDF 8 pages Tom Reux lancer indoor disque 2.25kg + Comparaison REUX / ALEKNA sur points clefs – 2-PDF 8 pages Tom Reux 61.18m Analyse technique 3-Vid 1 Tom Reux jet d’entrainement indoor (Courtoisie Regis QUERARD) .- -4- Tom REUX 61.18m rec perso Analyse technique

Pds 67 Etienne ROUSSEAU 16,28m 7kg RP Retour positif à la translation

 

Une grande majorité des lanceurs utilise maintenant la technique en rotation, mais on ne peut pas encore être sûrs à 100% que cette technique soit vraiment meilleure que le sursaut classique.

Certes , le record du monde masculin est passé de 23.06m de Ulf TIMMERMANN (1988 – Sursaut) à Ryan CROUSER 23.64m 92023-Rotation) mais il y a toujours 4 ”gliders” parmi les 10 meilleurs mondiaux tous temps et chez les femmes la technique en sursaut a encore non seulement le record du monde (22.63m Natalya LISSOVSKAIA 1987 ) mais aussi 9 des 10 meilleures performances mondiales tous temps !

l’écart entre les performances n’est pas encore assez significatif , surtout si on tient compte de l’évolution du niveau de préparation physique des lanceurs actuels .Une question reste alors posée :

A combien pourrait lancer un athlète du gabarit de CROUSER avec la vitesse et la technique de Ulf TIMMERMANN ? 24m ?

La réponse appartient peut-être aux lanceurs eux mêmes en fonction de leur adaptation à l’une ou l’autre technique , suivant leurs morphologie et leurs qualitées spécifiques.  Dans cette perspective , il est intéressant de suivre l’expérience de notre lanceur Australien de 20 ans Etienne ROUSSEAU.

Etienne , qui est en fait plus lanceur de disque que de poids a utilisé successivement le sursaut (4kg 19.53m 2018) puis la rotation (5kg 18.07m 2020) (6kg 17.55m 2022) avant de plafonner à 15m avec le 7kg et de prendre la décision de retourner au sursaut… avec quelque succès puisqu’il vient de faire un 16.28m prometteur !

Documents disponibles : 1-PDF 7 pages Etienne ROUSSEAU 16.28m translation RP 7kg Analyse technique -2-Vid 1 Etienne ROUSSEAU 16.23m Video originale vue arrière -3-Vid 2 Etienne ROUSSEAU 16.28m Video originale vue latérale

Note de mise à jour : pour confirmer ce que nous écrivons , Etienne a encore battu plusieurs fois son record personnel . il en est maintenant à 16.99m !

 

Jvt 69 ENROULEZ le(s) bras avant la frappe

Pour certains , parler de ”l’enroulé du bras ” au javelot peut paraître un peu ”ringard” à l’heure où l’on se préoccupe surtout de force de frappe et de vitesse d’éjection et où l’on polémique sur les bienfaits ou les méfaits de la dernière mode de la technique plongée.

Et pourtant , l’enroulé reste un élément essentiel de la technique à la fois pour des raisons de performance mais aussi en tant que prévention des blessures au coude ou à l’épaule .

Les tensions suscitées par des jets dépassant parfois les 100 km/h sont considérables et sont souvent à la limite des possibilités des ligaments, tendons , capsules articulaires et insertions musculaires du corps humain . Elles peuvent être aggravées par un mauvais placement biomécanique , par une réduction de la mobilité liée à la musculation intensive , par la fatigue des multiples répétitions , par l’accroissement des vitesses de projection avec engins légers , par un échauffement insuffisant ou des conditions climatiques difficiles.

Un des moyens les plus efficaces pour la prévention des blessures dans les lancers à bras cassé , et notamment au lancer de javelot,  consiste à effectuer un ”enroulé” du bras avant la frappe en fouetté.

A noter que si on parlera surtout du bras lanceur , il existe simultanément un enroulé opposé du bras gauche qui ne doit pas être négligé car il a aussi un rôle dans la création des tensions et les alignements avant la frappe finale du bras.

Documents disponibles : 1-PDF 20 pages Enroulez les bras avant la frappe  2-Vid 1 Test de souplesse d’épaules -3-Vid 2 Compilation d’exercices d’enroulé … plus de documents à venir …